Les seniors traités en cas particulier !

Publié le par Bani Ramzi

Alors que jusqu’à l’heure actuelle trois syndicats sur cinq ont annoncé qu’ils bloqueront le nouveau projet de couverture du chômage, le MEDEF a haussé la voix cette semaine au point d’accuser les syndicats des salariés de pénalisation des chômeurs. Ce point de vue du MEDEF qui a été déclaré sur les ondes de LCI par Mme Parisot, va jusqu’à accuser les syndicats des salariés de vouloir tromper l’opinion public en essayant de faire croire qu’une baisse des cotisations signifierait forcément une réduction des droits et une fragilisation du marché du travail. En effet, l’allègement de la charge de contribution des entreprises proportionnellement à la bonne ou mauvaise santé du résultat d’exploitation doit permettre aux entreprises de bénéficier de l’amélioration du marché de l’emploi.

Les seniors attirent l'attention du gouvernement et sont traités en cas particulier, du moins c'est ce qui est expliqué et analysé sur le site d'emploi senior qui expose ce point et le développe dans toutes ses entités.

Loin de la ligne du front, les seniors ont été traités en « Cas particulier » par l’article 3 de la convention du 23 décembre 2008. En effet, la durée maximum d’indemnisation de tous les salariés de 50 ans et plus a été maintenue à 36 mois. Par ailleurs, l’âge à partir duquel les allocataires en cours d’indemnisation peuvent garder le bénéfice du versement de leurs allocations est porté à 61 ans au 1er janvier 2010. Il a été décidé par la suite à ce qu’une évaluation de la disposition première au niveau de ce troisième article soit faite pour mesurer l’impact sur l'emploi des seniors.

En matière d’aide au reclassement « Les dispositions de l'article 8 de l'accord national interprofessionnel du 22 décembre 2005 sont maintenues pour les allocataires de plus de 50 ans ou indemnisés depuis plus de 12 mois». Ce regard porté aux seniors vient une fois de plus protéger nos quinquas déjà handicapés par des disparités liées à l’âge sur le marché du travail mais aussi au niveau de l’entreprise.
Ramzi BANI

Commenter cet article

Armide 17/02/2009 22:34

NON AUX CONTRATS AIDES POUR LES SENIORSnOUS NE VOULONS PAS DE SALAIRES AU RABAIS