Emploi des seniors : Libéralisation et harmonisation du cumul emploi - retraite.

Publié le par Bani Ramzi

 

Depuis le début de la crise, au quatrième trimestre 2008, les chiffres du chômage ont relativement épargné nos seniors. C’est certainement une lecture assez simplifiée au vu de tous les problèmes que rencontrent nos quinquagénaires sur le marché de l’emploi et c’est dans ce même sens que le gouvernement n’a jamais lâché prise pour endiguer cette fuite de nos compétences confirmées sur le marché du travail. D’ailleurs, l'emploi des seniors a été consolidé de nouveau en ce début de l’année 2009 et ce, à travers la Loi de Financement de la Sécurité Sociale – LFSS – qui a libéralisé et harmonisé le cumul emploi – retraite.

A partir du 1er janvier 2009, les assurés attestant d’une pension à taux plein après 60 ans et pour tous les assurés âgés de 65 ans et plus, ils ont le droit à la reprise d’une ou plusieurs activités dans le cadre d’un cumul emploi et retraite. Dans ce cas, l’assuré doit fournir à son dernier organisme d’affiliation : (1) les noms et adresses du ou des nouveaux employeurs, (2) la date de la poursuite ou de la reprise d’activité, (3) une déclaration sur honneur attestant qu’il a liquidé l’ensemble de ses pensions de vieillesse, et indiquant les régimes de retraite dont il a relevé. En outre, la nouvelle LFSS a annulé la période d’inactivité obligatoire de 6 mois après la liquidation de la retraite offrant ainsi de la continuité dans l’exercice des fonctions.

D'ailleurs la question de la libéralisation et l'harmonisation du cumul emploi - retraite est largement développé et analysé sur le site d' emploi senior.

Par ailleurs, les assurés ne remplissant pas les conditions d’un cumul libéralisé restent soumis aux règles antérieures au 1er janvier 2009. Rappelons qu’avant la dernière LFSS, les retraités continuent de percevoir leurs pensions dès lors que la somme de leurs revenus et de leurs retraites de base et complémentaires n’excèdent pas la moyenne mensuelle des trois derniers salaires, ou 1,6 du SMIC si ce dernier est plus favorable. En outre, les caisses de sécurité sociale doivent informer tout assuré dont la situation est redevenue favorable à un cumul emploi-retraite libéralisé après le 1er janvier 2009. Conséquemment, le service de toute pension suspendue doit donc reprendre à compter du premier janvier pour ces assurées.

Cette harmonisation des conditions de l’emploi des seniors, après la liquidation de leurs retraites, avec l’ensemble du marché de l’emploi devrait apporter ses fruits à moyen terme pour les branches vieillesse des différentes caisses de la sécurité sociale. En outre, un effet favorable sur le niveau de vie de nos retraités est largement anticipé en cette période de crise économique qui devrait freiner le rythme de l’inflation de ces dernières années.

Ramzi BANI.

 

Commenter cet article

Philippe 06/08/2010 17:30



Ca n'a pas marché, on réessaie :






Philippe 06/08/2010 17:28



A cet égard, je peux vous conseiller la lecture d'un article tout récent que j'ai beaucoup apprécié sur le sujet :






THERRY 09/12/2009 15:30



Le site priorite-seniors , réalisé par l'Anact met à disposition des acteurs de la négociation d’accords seniors des
ressources utiles : des informations actualisées, des outils pour agir, des fiches pour agir sur chaque domaine d’action identifié par le décret, un guide pour élaborer son plan d’action
seniors, des exemples d’accords, des « bonnes » pratiques en faveur du maintien en emploi des seniors et du recrutement aussi.




LADY MARIANNE 01/06/2009 16:41

bonjourje compte fermer quinquas demandeurs d'emplois - 7 blogs peu d'articles !!mais j'ouvre  SANS EMPLOIS-NOS COMBATS - plus combattive -moins restrictive-ouverte à plus de blogs -voir la description vive !!si tu désires t'inscrire sur la nouvelle communauté - c'est okmerci de ta participation   - amitiés Lady mariannetu changeras le nom de la com sous tes articles déjà parus et ils seront dans la nouvelle